Kyra (Bobobie Sprite)

kyra in box

This is a photo which dates back to 2008, of the second BJD that started the collection.  A MSD  Bobobie Sprite Elf with mature body, 45cm tall.  Bobobie BJD are low-budget dolls and you get what you pay for really.  Bodies aren’t the best.  Quality of resin is actually very good but everything about the bodies seems clumpy, awkward and lacks the finesse of some of the other BJD companies.  Saying that, I was on a budget, and I fell in love with the face on this one.  I named her Kyra.

Cette photo qui date de 2008 de la deuxième BJD de ma collection.  C’est une MSD Bobobie Sprite Elf avec poitrine généreuse. Elle mesure 45cm de haut.  La compagnie Bobobie fabrique plutôt des BJD pour des personnes avec petit budget.  La qualité du résine est bien, mais le corps n’est pas très élégant, les mains sont pas très belles, et le tout manque la finesse d’autres marques plus chères.  Ceci dit, j’avais un budget limité et j’ai craqué pour le visage de celle-ci.  Je l’ai appelée Kyra.

kyra.

As the years went by, I sold her original body because it really wasn’t very elegant.  Kyra’s original “face-up” was redone by a friend and her head was attached to a SoulKid body.  Which was okay for a while, and had the advantage of her being able to share clothes with my first SoulKid,  but still didn’t give the overall effect I was hoping for.  So earlier this year, I bought in a new body, second-hand:  a Doll Chateau body.

Les années ont passé . . . Kyra a eu droit à un nouveau maquillage.  J’ai vendu son corps d’origine et je l’ai remplacé par un corps SoulKids . . . qui avait l’avantage d’être identique à celle de ma BJD Erin, mais n’était toujours pas assez élancé à mon goût.  Alors, récemment, j’ai eu la chance de voir un corps Doll Chateau (d’occas) en vente et j’ai craqué.

Kyra new bod 04

I was a little worried skin tone wouldn’t match, but luckily, it does.  Doll Chateau body on the left, and SoulKid body on the right so you can see the difference.

Ici on voit le nouveau corps à gauche et le corps SoulKids à droite pour comparer les deux. J’étais contente de voir que la couleur va bien aussi, et je trouve que le nouveau corps est beaucoup plus harmonieux.

Kyra new bod 06

Kyra new bod 01

Kyra new bod 02

I feel it really makes Kyra so much more elf-like than before. Only problem:  it’s a totally different shape to previous body, so dress-making becomes a priority. 

A mon avis, Kyra est encore plus belle et elfique qu’avant . . . seul problème . . . lui faire des vêtements devient une priorité.

Publicités

Erin (Miryu MSD SoulKid)

20060315065813cont

While my doll collecting began with kokeshi dolls and TY beanie kids, in 2007, motivated by (my then 13 year old) daughter I began taking an interest in ABJDs (Asian Ball-Jointed Doll).  These dolls, made of high quality resin first really hit the market in 1999 when the Japanese company, Volks, began making the Super Dolfie. Other Asian countries, like South Korean and China soon began to produce BJDs also.  The major fascination with these dolls is that they can be completely customised.  Faces can be painted (face-up); wigs & eyes can be changed and, of course, clothes/shoes bought or made to make each BJD totally unique.

Après les débuts de ma collection de poupées . . . c’était en 2007 que la collection a vu de nouvelles poupées arriver.  Et cela, à cause de ma fille (13 ans à l’époque) qui m’a fait connaître des ABJDs (Asian Ball-Jointed Dolls = poupées avec articulations à rotule d’Asie).  La première compagnie asiatique à fabriquer des BJDs était la compagnie japonaise, Volks, avec la Super Dolfie en 1999.  D’autres pays comme la Corée et Chine ont aussi commencé à en fabriquer.  Ce qui fascine chez ces poupées . . . on peut les customiser.  Elles sont vendues “nues”: sans vêtement mais aussi sans maquillage, sans yeux et sans cheveux. On choisit donc les yeux, les perruques, les vêtements etc, pour donner une apparence unique à chaque BJD.

Now, spurred on by my daughter . . . in 2007 I ordered two dolls directly from the Korean company Soul Doll.  One for my daughter and one for myself.  We both chose a Soul Kid (which is a size MSD in BJD-speak), therefore approx 43cm tall, with the option of “face-up”.  Looking back at photo albums, our first “play sessions” were somewhat pathetic, but we had great fun at the time.

Alors poussée par ma fille, en 2007, j’ai commandé deux BJDs directement de la compagnie coréenne Soul Doll.  Une pour ma fille et une pour moi. Nous avons chacune choisi une fille MSD (ça c’est langage BJD), c’est à dire de 43cm, avec l’option du “face-up” (maquillage par le fabriquant). Quand je regarde les photos de nos premières séances photos “mode” avec nos BJDs, ça me fait rire, mais on s’est bien amusé à l’époque.

2copines5

Here are our two Soul Kids:  my daughter’s Yewon model to the left, and mine, a Miryu face on the right.  Neither of us could sew in 2007 (my daughter having the very valid excuse she was only 13, what was my excuse?).  So we just messed around doing what we could, and with me buying wigs, shoes and outfits on ebay.  Although saying that, my doll is wearing a snazzy mini dress I made, using a fingerless mitten, 2 tiny buttons and 2 thin straps of ribbon!

Voici donc nos deux Soul Kids: celle de ma fille, à gauche, est le modèle Yewon. La mienne, à droite, le modèle Miryu.  Aucune de nous deux ne savaient coudre en 2007.  Ma fille n’avait que 13 ans, mais moi?  Je n’avais pas vraiment d’excuse.  Alors on s’est simplement amusé avec des vêtements, chaussures et perruques que j’achetais sur ebay.  Bien que la mini robe à rayure est quand même du fait maison: avec un mitten, 2 boutons et 2 bouts de ruban.

erin1

Anyway . . . 12 years later and I have learned to sew since . . . and “the Plan” is to set to work and make several outfits for all of my dolls.  This BJD, who I call Erin, seems to have a very versatile face that suits many wig styles, which makes it difficult to decide exactly what I want her to look like.   Last month, thanks to a free tutorial & pattern by Antique Lilac, I made a couple of dresses.  One of them being for Erin.

Bref . . . 12 ans plus tard, et j’ai appris à coudre depuis le temps.  Le but maintenant, faire quelques ensembles pour mes BJDs.  Cette première, que j’appelle Erin, semble bien s’adapter à beaucoup de style de perruques . . . et j’ai du mal à décider de sa “personnalité”.  Cela dit, j’ai profité d’un patron gratuit de Antique Lilac, pour faire un peu de couture.  Et j’ai cousu une jolie robe d’été pour Erin.

I’ve decided she has such a soft, gentle look about her, that a soft pink floral fabric would be perfect, and very summery. 

Avec son regard très doux, un tissu à motif fleuri en rose semblait convenir.

erin dress 01

And changed wigs, to give her a two-tone long hair style.

Avec une perruque à deux tons, assez longue.

erin dress 02

And then had fun (getting a few enquiring looks from the neighbours) outside.

Séance photos dehors (où les voisins se demandent ce que je fais).

erin dress 04

erin dress 06

erin dress 07

I then decided I couldn’t see her eyes very well, under that heavy fringe . . . so, quick wig change!

Mais finalement cette perruque ne me plait pas, parce qu’on ne voit pas ses yeux.  Allez hop!  On change.

erin red head

And I think Erin prefers being a red-head this summer! 

Et je pense qu’Erin va rester rouquine cette été.

Stay tuned, because in a couple of days, I’ll post photos of the second BJD in my collection, in a different version of this same dress pattern.

Je vous dis à bientôt, pour des photos d’une deuxième BJD dans une version différente de cette robe.

my big girl, Daisy / ma grande fille, Daisy

It was just before Christmas that I saw a MasterPiece Gallery doll on ebay that caught my eye.  A “Chantal” doll, by the German artist Monika Levenig.  The husband gave me permission to buy, and this doll was my Christmas present.

C’était un peu avant Noël que j’ai découvert les grandes poupées de Masterpiece Gallery, et que j’ai vu une “Chantal” de Monika Levenig sur ebay.  Mon mari m’a donné la permission de l’acheter, et cette poupée était donc mon cadeau de Noël 2018.

IMGP7222

She’s 92cm tall, and came wearing her original outfit (as in photo) with her certificate, proving that she is number 11 of a limited edition of 350  of the 2008  Europe Edition.

Elle mesure 92cm et est venue dans sa tenue d’origine, avec son certificat d’authenticité, qui prouve qu’elle est numéro 11 d’une édition limitée à 350 pour l’Europe Edition 2008.

IMGP7225

She’s a blond-haired, blue-eyed vinyl doll, with vinyl upper torso and fabric & stuffed lower body & thighs.  At 92cm she is the size of a 2 – 3 year old child. 

Elle est blonde, aux yeux bleus, en vinyle mais avec une partie du corps en tissu.  A 92cm elle fait la taille d’un enfant de 2 à 3 ans.

One of the reasons I fell in love with the idea of adding a Masterpiece Gallery doll to my collection was to have a child-sized model for crafting projects.  Readers of my crafting blog have already seen photos of Daisy, when I knitted a little bolero cardigan (pattern is “Rue’ by Martin Storey, for Rowan).

D’ailleurs, c’est sa grande taille qui m’a attirée.  Les personnes qui suivent mon blog de loisirs créatifs ont déjà vu des photos de Daisy . . . lorsque j’ai tricoté un petit gilet (patron: “Rue” de Martin Storey pour Rowan).

Daisy cardie 02

and when I made a little summer outfit of pinafore dress and leggings

et quand j’ai cousu une petite robe chasuble avec leggings assorti.

IMGP6548

More crafting projects are in the pipeline for Daisy, but in the meantime . . . I couldn’t resist buying her a little outfit in Lidl the other day, and then taking her outside in the garden for a few photos.

Il y aura d’autres projets couture/tricot à venir, mais l’autre jour j’ai craqué pour un petit ensemble à Lidl . . . et n’ai pas pu résister à l’envie de l’amener dans le jardin pour quelques photos.

 

IMGP7183

IMGP7201

IMGP7189

IMGP7202

There are several other artists, apart from Monika Levenig, who design life-sized child dolls for the Masterpiece Gallery collection.  They range from approx 55cm (babies) through 68cm, 72cm, etc . . . with the largest representing children approximately 6 years old and measuring 114cm.  The artists to look for, in case you want to google or do a search on ebay, are names like Monika Peter-Leicht, Denise McMillan, Doris Stannat, Monika Geddes and Susan Lippl, to name just a few.

Il y a d’autres artistes, en dehors de Monika Levening, qui créent des grandes poupées pour Masterpiece Gallery.  Les poupées peuvent aller de 55cm (des bébés) à 68cm, 72cm etc . . . les plus grandes pouvant mesurer 114cm et representant des enfants de 6 ans.   D’autres artistes , au cas où vous avez envie de faire des recherches  sont, par exemple, Monika Peter-Leicht, Denise McMillan, Doris Stannat, Monika Geddes et Susan Lippl.

Noah – Berenguer newborn (Berenguer nouveau né)

IMGP7133

Today I want to introduce you to little Noah, who is the first vinyl baby in my collection.  He’s a Berenguer newborn that I bought second hand (13€ including p&p).  Berenguer is a Spanish doll manufacturer who specialise in very life-like baby dolls, destined as toys for children.  However, they are quite realistic and often used, as a cheaper option, for “reborning”.  If you’re curious, you can see a variety of new Berenguer dolls here:  Born to be kids.  And if you want to see what “reborning” is all about, I suggest you visit cocochello, who does the most amazing work.

Aujourd’hui je vous montre Noah, le premier poupon en vinyle de la collection. C’est un poupon Berenguer nouveau-né, que j’ai acheté d’occas (pour 13€ FDPC).  Berenguer est un fabriquant de poupée espagnol, leurs poupées étant déstinées aux enfants, comme jouet.  Cependant, le poupon Berenguer est assez recherché dans le monde du “reborning” comme option un peu moins cher que les kits spécialisés. Je vous invite à visiter Born to be kids (boutique en France) pour voir la séléction de poupées Berenguer, et aussi d’admirer le travail de cocochello qui, elle, fait du vrai “reborning”.

When I bought this doll, he came in his original outfit, and measured approximately 36cm.  Quand je l’ai acheté, ce poupon mesurait environ 36cm, était entièrement en vinyle, et avait ses vêtements d’origine.

IMGP4237

It took me a while to build up the courage to do what I planned to do when buying him.  That’s to say, taking him apart, discarding the vinyl body, and making a new cloth body.  I actually ended up making 2 bodies, using a pattern by Ragdoll Fairy.  For the first body, I followed pattern for a finished 16” doll (40cm) but I wasn’t happy.  I therefore made a second body, following pattern for a 17” finished doll (43cm).  I used brown cotton fabric, to keep it as close as possible to doll’s skin colour.  

Il m’a fallu un certain temps pour prendre mon courage à deux mains, le désassembler, et à confectionner un corps en tissu.  En fait, j’en ai fait deux, car le premier corps était un peu trop petit à mon goût.  Le patron est par Ragdoll Fairy, et j’ai utilisé un coton couleur chocolat pour rester au plus près de la couleur des membres.

Noah new bod 02

Little Noah therefore grew from 36cm to around 43cm, but it’s a bit difficult to tell because of bent legs.  I weighted head, limbs and body, so he weighs in at just over 1.5 kilos.  And he’s big enough to wear size 0-1 month baby clothes.

Avec son nouveau corps, le petit Noah est passé de 36cm à 43cm . . . et après lestage de la tête, membres et corps, son poids est environ 1,5 kg.  Il est assez grand pour pouvoir être habillé en taille naissance-1 mois.

Noah new bod 04 

What I love about this Berenguer doll, is the way his eyes actually seem to be looking & focusing on things.    In the right light, I think Noah looks very realistic.

Ce que j’adore avec ce poupon Berenguer, c’est qu’il semble vraiment regarder autour de lui et fixer des objets.  Avec la bonne luminosité, Noah a l’air d’un vrai bébé. 

IMGP7140

IMGP7148

IMGP7150

modern kokeshi

I previously showed you photos of my vintage kokeshi collection . . . today I share photos of “modern” kokeshi.  The following were all bought, new, in Japan, between 1999 and 2001.

Je vous ai montré ma collection de kokeshi vintage . . . aujourd’hui je vous montre celles achetées neuves au Japon, entre 1999 et 2001.

IMGP7047

IMGP7048

This first trio aren’t officially mine.  The husband bought them for our daughter, during his first solo visits to Japan, but they’re on display in the glass cabinet with my other dolls, until the daughter tells me she wants them back.

Cette première trio appartient, en fait à ma fille.  Mon mari a fait plusieurs voyages au Japon en solo, avant notre année en famille, et il a ramené à chaque fois, une kokeshi pour sa fille.  Je les expose en vitrine avec ma collection, mais ma fille sait où elles sont.

IMGP7049

Another pretty trio (one of which also probably belongs to my daughter).

Un autre joli trio (et sans doute au moins une kokeshi de plus à ma fille).

IMGP7050

IMGP7051

These are definitely mine because I can remember what attracted me to each.  The first, because of the gorgeous contrast of colours on the kimono and the elegant proportion between hair & body.  The second because she is a traditional shape, but painted in a very creative style.  And the third – more egg shaped than kokeshi doll – to add some variety to my collection.

Ces trois là, je me rappelle les avoir choisi parmi les centaines de kokeshi dans les magasins.  La première à cause du rouge des fleurs de son kimono, et les proportions entre cheveux & corps.  La deuxième, parce qu’elle a une forme de kokeshi traditionnelle, mais peinte dans des couleurs vives, qui en font une kokeshi moderne.  Et la troisième, plutôt en forme d’oeuf . . . parce qu’elle rigole, et qu’un peu de variété dans une collection, ça fait du bien.

IMGP7052

However my favourite modern kokeshi are the following.

Par contre, j’ai gardé mes préférées pour la fin.

IMGP7053

The elderly couple, rather stooped, with white hair which (to me) denotes how wisdom comes with age, but the discreet crows’ feet around the eyes are proof that this couple enjoyed life to the full.   On the left, two traditional kokeshi, but bought newly made, not vintage.

A droite, un couple de vieux, le dos courbé d’âge, et les cheveux blancs qui (pour moi) est un signe extérieur de sagesse . . . avec des rides discrètes autour des yeux, qui montrent que ce vieux couple à aimé la vie.  A gauche, deux kokeshi traditionnelles mais achetées neuves.

ty beanie kids

It was in the late 80s that H. Ty Warner set up his own company, Ty Inc. and started producing stuffed animals aimed at young children.  They were “Beanie Babies” and very quickly became popular with both children and adults.   Ty toys are still going strong today, over 30 years later, but I’ll admit to preferring the earlier toys.

C’était vers la fin des années 80s que H. Ty Warner a fondé sa compagnie, Ty Inc. et a commencé à fabriquer des animaux en peluche destinés aux enfants.  Les premiers furent les “Beanie Babies” et ont séduit adultes comme enfants.  On trouve des peluches Ty partout encore aujourd’hui, plus de 30 ans plus tard, mais je dois dire que je préfère ceux d’avant.

I, and my three children, became interested in beanies when we were living in Tokyo, 2000 – 2001.  And 2000 just happens to be the year when “Beanie Kids” were introduced to the ever growing range of  ty toys (which up until then had been animals and lots of different bears.

Je me suis mise (ainsi que mes 3 enfants) à collectionner les ty beanies lorsque nous vivions à Tokyo, 2000 – 2001.  Il se trouve que 2000 fut l’année des “Beanie Kids”.

beanie kids

In the beginning, there were 9, issued on January 8th 2000 . . . followed by 4 more on June 24th the same year.   More kids followed these but my collection of Beanie Kids stopped with the original gang of 13.

Au début, il y en avait 9, sortis le 8 janvier 2000 . . . suivi d’encore 4 le 24 juin de la même année.  D’autres ont suivi, mais ma collection de Beanie Kids s’arrête avec les 13 premiers.

beanie kids 1 2 3

(left to right/ de gauche à droite):  “Angel” kid #0001;  “Precious” kid #0002, “Ginger” kid #0003

beanie kids 4 5 6

“Curly” kid #0004, “Cutie” kid #0005,  “Rascal” kid #0006

beanie kids 7 8 9

“Boomer” kid #0007,  “Chipper” kid #0008,  “Tumbles” kid #0009

beanie kids 10 - 13

and then the remaining four, issued in June 2000 / et puis les quatre sortis en juin 2000

“Buzz” kid #0010,  “Calypso” kid #0011,  “Princess” kid #0012,  “Cookie” kid #0013.

Each kid came with the heart shaped ty tag, where details of date of birth and a little poem are printed.  The girl beanies have colourful dresses and white knickers (apart from Calypso who is wearing trousers & top), while the boys just have a pair of shorts.

Chaque “kid” est venu avec son étiquette rouge en forme de coeur où figure sa date de naissance et un petit poème.  Les filles ont une petite culotte blanche ainsi qu’une jolie robe (à part Calypso qui est en pantalon) et les garçons ont juste un short.

IMGP6953

One cute detail they all have in common: a belly button lol.

Un détail qu’ils ont tous en commun: un nombril mdr.

beanie kids 01

“Curly” and “Cutie” are my personal favourites because of their hair.

“Curly” et “Cutie” sont mes préférées à cause de leur cheveux.

the beginning/ le commencement

My doll collecting days began in the year 2000, during a year in Tokyo, with a collection of vintage kokeshi dolls, bought at a flea market. 

Ma collection de poupée a commencé en l’an 2000, pendant une année passée à Tokyo, avec des kokeshi achetées au marché au puce. 

The kokeshi doll, once seen, is never forgotten.  Traditional kokeshi being little more than a round head on a cylindrical body, made from wood, and painted . . . at a first glance they ressemble skittles, but they were, in fact, destined as dolls, before later becoming a collectible item. 

La kokeshi a une forme très particulière, plus comme une quille qu’une poupée, en bois, avec une tête sur un corps cylindrique.  Au début un jouet pour enfant, la kokeshi est maintenant un objet de décoration/collection.

Kokeshi originate from the Tohoku region of Japan.  They are hand-crafted by “koujin” on a lathe, and were originally made to sell to the Japanese farmers & workers who came to the hot springs (onsen) in the Tohoku region, buying a kokeshi as a souvenir or as present for a child back home during the Meiji era (1868 – 1912).   There are two groups of kokeshi:  traditional and modern.  The traditional kokeshi can be divided into 11 types:  Hijiori, Kijiyama, Nanbu, Naruko, Sakunami, Togatta, Tsuchiyu, Tsugaru, Yajiro, Yamagata & Zao.   Each type derives from a different area of the Tohoku, and styles differ from area to area.  However, each craftsman must respect the characteristics of his area.

La kokeshi vient de la région du Tohoku, au Japon.  Elles sont fabriquées par ‘koujiin” sur une tour, au départ, pour les travailleurs et fermiers qui venaient visiter les sources chaudes (onsen) de Tohoku, et qui voulaient acheter un souvenir pour ramener à la maison pour leurs enfants pendant l’ère Meiji (1868-1912).  Il y a deux sortes de kokeshi:  traditionnelle et moderne.  Et il y a 11 types de kokeshi (selon l’endroit où elle est fabriquée): Hijiori, Kijiyama, Nanbu, Naruko, Sakunami, Togatta, Tsuchiyu, Tsugaru, Yajiro, Yamagata & Zao.  Chaque artisan doit respecter les caractéristiques de sa région. 

The art of kokeshi making is a craft which is passed down from generation to generation, from master to apprentice. 

L’art de fabriquer des kokeshi se transmet de génération en génération, du maitre à l’apprenti.

If you would like to read/see more about the history and making of kokeshi, I invite you to visit Folkeshi:  a blog & on-line shop, run by Laetitia, written in English and in French.

Si vous voulez lire plus, sur l’histoire et la fabrication de la kokeshi, je vous invite à visiter Folkeshi:  blog et boutique en anglais et français tenu par Laetitia.

Anyway . . . my collection began with some vintage, traditional, kokeshi.  Maintenant place à quelques photos de ma collection.

IMGP6981

As far as I know, these all date back to between 1953 to 1955 (28-30 of the Showa era).  Some are signed and dated, others aren’t.

D’après ce que je sais, les kokeshi de ma collection datent d’entre 1953 et 1955 (28 – 30 de l’ère Showa).  Certaines sont datées et signées, d’autres non.

The largest two in my collection/ les deux plus grandes de ma collection.

IMGP6967

are (I think) a Togatta on the left, and a Naruko on the right.  They measure 25cm and 21.5cm.

(je crois) une Togatta à gauche et une Naruko à droite.  Elles mesurent 25cm et 21.5cm.

IMGP6987

IMGP6988

From what I have read, kokeshi generally represent a Japanese girl, however many of the dolls in my collection were found as couples: a boy & girl doll.

D’après ce que j’ai lu, la kokeshi représente, en général, une fille.  Pourtant, la plupart des mes kokeshi sont par deux: garçon et fille.

IMGP6970

IMGP6971

The above kokeshi, all with wobbling turning heads, varying in height from 15cm – 8cm.

Ci-dessus, des kokeshi avec la tête qui dandine et qui tourne.  Elles mesurent entre 15cm – 8cm.

IMGP6977

IMGP6979

IMGP6985

Several of my dolls were marked by their previous owner – obviously to remember where and when the kokeshi were bought.

Plusieurs sont marquées par leur précédent propriétaire, sans doute pour se rappeler où et quand.

IMGP6975

IMGP6982

And this last photo, to show the tinest kokeshi in my collection, measuring just 2cm in height.

Et puis cette dernière photo pour vous montrer la toute petite de ma collection, qui mesure 2cm.