the beginning/ le commencement

My doll collecting days began in the year 2000, during a year in Tokyo, with a collection of vintage kokeshi dolls, bought at a flea market. 

Ma collection de poupée a commencé en l’an 2000, pendant une année passée à Tokyo, avec des kokeshi achetées au marché au puce. 

The kokeshi doll, once seen, is never forgotten.  Traditional kokeshi being little more than a round head on a cylindrical body, made from wood, and painted . . . at a first glance they ressemble skittles, but they were, in fact, destined as dolls, before later becoming a collectible item. 

La kokeshi a une forme très particulière, plus comme une quille qu’une poupée, en bois, avec une tête sur un corps cylindrique.  Au début un jouet pour enfant, la kokeshi est maintenant un objet de décoration/collection.

Kokeshi originate from the Tohoku region of Japan.  They are hand-crafted by “koujin” on a lathe, and were originally made to sell to the Japanese farmers & workers who came to the hot springs (onsen) in the Tohoku region, buying a kokeshi as a souvenir or as present for a child back home during the Meiji era (1868 – 1912).   There are two groups of kokeshi:  traditional and modern.  The traditional kokeshi can be divided into 11 types:  Hijiori, Kijiyama, Nanbu, Naruko, Sakunami, Togatta, Tsuchiyu, Tsugaru, Yajiro, Yamagata & Zao.   Each type derives from a different area of the Tohoku, and styles differ from area to area.  However, each craftsman must respect the characteristics of his area.

La kokeshi vient de la région du Tohoku, au Japon.  Elles sont fabriquées par ‘koujiin” sur une tour, au départ, pour les travailleurs et fermiers qui venaient visiter les sources chaudes (onsen) de Tohoku, et qui voulaient acheter un souvenir pour ramener à la maison pour leurs enfants pendant l’ère Meiji (1868-1912).  Il y a deux sortes de kokeshi:  traditionnelle et moderne.  Et il y a 11 types de kokeshi (selon l’endroit où elle est fabriquée): Hijiori, Kijiyama, Nanbu, Naruko, Sakunami, Togatta, Tsuchiyu, Tsugaru, Yajiro, Yamagata & Zao.  Chaque artisan doit respecter les caractéristiques de sa région. 

The art of kokeshi making is a craft which is passed down from generation to generation, from master to apprentice. 

L’art de fabriquer des kokeshi se transmet de génération en génération, du maitre à l’apprenti.

If you would like to read/see more about the history and making of kokeshi, I invite you to visit Folkeshi:  a blog & on-line shop, run by Laetitia, written in English and in French.

Si vous voulez lire plus, sur l’histoire et la fabrication de la kokeshi, je vous invite à visiter Folkeshi:  blog et boutique en anglais et français tenu par Laetitia.

Anyway . . . my collection began with some vintage, traditional, kokeshi.  Maintenant place à quelques photos de ma collection.

IMGP6981

As far as I know, these all date back to between 1953 to 1955 (28-30 of the Showa era).  Some are signed and dated, others aren’t.

D’après ce que je sais, les kokeshi de ma collection datent d’entre 1953 et 1955 (28 – 30 de l’ère Showa).  Certaines sont datées et signées, d’autres non.

The largest two in my collection/ les deux plus grandes de ma collection.

IMGP6967

are (I think) a Togatta on the left, and a Naruko on the right.  They measure 25cm and 21.5cm.

(je crois) une Togatta à gauche et une Naruko à droite.  Elles mesurent 25cm et 21.5cm.

IMGP6987

IMGP6988

From what I have read, kokeshi generally represent a Japanese girl, however many of the dolls in my collection were found as couples: a boy & girl doll.

D’après ce que j’ai lu, la kokeshi représente, en général, une fille.  Pourtant, la plupart des mes kokeshi sont par deux: garçon et fille.

IMGP6970

IMGP6971

The above kokeshi, all with wobbling turning heads, varying in height from 15cm – 8cm.

Ci-dessus, des kokeshi avec la tête qui dandine et qui tourne.  Elles mesurent entre 15cm – 8cm.

IMGP6977

IMGP6979

IMGP6985

Several of my dolls were marked by their previous owner – obviously to remember where and when the kokeshi were bought.

Plusieurs sont marquées par leur précédent propriétaire, sans doute pour se rappeler où et quand.

IMGP6975

IMGP6982

And this last photo, to show the tinest kokeshi in my collection, measuring just 2cm in height.

Et puis cette dernière photo pour vous montrer la toute petite de ma collection, qui mesure 2cm.

3 réflexions au sujet de « the beginning/ le commencement »

  1. quand on dit « collection de poupée », on ne s’attend pas à ces très jolies kokeshi. De forme très simple elles sont en même temps toutes délicates. Comme tu as bien fait de profiter d’un séjour au Japon pour commencer cette collection.
    bonne soirée

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s